Vous souhaitez participer aux activités de l'association ?
Poser une question ?
Contribuer sur le site ?

Contactez-nous !

Nous vous recommandons quelques sites voisins.

Visitez-les !

Nouveauté sur le site :

Galerie de photos

Le monticole bleu

Monticole bleuCet oiseau très sauvage et aux mœurs solitaires s’accommode parfois de la proximité humaine. Il peut atteindre une taille de vingt trois centimètres pour un poids compris aux environs de 40 à 50 grammes.  Généralement le monticole établit son nid dans les anfractuosités ou abris naturels de falaises rocheuses dans lesquels la femelle pond, au début du printemps, quatre à cinq œufs qu'elle couve environ pendant une quinzaine de jours. Il arrive parfois que la femelle fasse deux nichées en une saison. En période nuptiale le mâle revêt un plumage d’un bleu profond qui fonce et devient brun sur les extrémités de ses ailes et de sa queue, alors qu’en hiver, ses couleurs sont moins prononcées. La femelle, quant à elle, demeure brunâtre excepté sur la partie inférieure de sa poitrine ainsi que sur son ventre, qui sont plus clairs et striés de zones sombres.

répartition monticole bleuLa distribution géographique du monticole bleu s’étend du sud-ouest de l’Europe au nord-ouest de l’Afrique, mais on le trouve également en Asie centrale, en Malaisie et au Japon. Contrairement aux Monticoles asiatiques qui effectuent une migration annuelle vers l’Afrique subsaharienne, l’inde ou l’Asie du sud-est, le monticole européen est sédentaire; excepté parfois quelques déplacements qui le conduisent à changer d'altitude, durant la période hivernale. L’alimentation du monticole est essentiellement constituée d’insectes, de petits vertébrés ; les lézards, nombreux dans ses zones d’habitat sont une de ses proies privilégiées. En hiver, alors que ses proies animales se font plus rares, il se rabat vers les fruits, les graines et diverses baies. Le Monticole sédentaire possède un territoire qui lui est propre et qu’il marque grâce à son chant. Il peut utiliser le même nid durant plusieurs saisons.

La répartition géographique du monticole est homogène et de très faible densité sur le territoire français, à l’exception de quelques zones où sa densité est plus importante, comme l'indique  la carte issue du site : http://www2.mnhn.fr

Les ornithologues ont depuis quelques années enregistré un certain déclin de la population attribué à l’accroissement du tourisme côtier et aux nombreuses restaurations de monuments, qui ont pour effet de le perturber tout en réduisant ses zones de nidification.

Le Monticole bleu est classé sur la « liste jaune » des oiseaux protégés en Languedoc-Roussillon où il est répertorié comme "rare" au niveau national (annexe 2 de la Directive Oiseaux de la Convention de Berne). Notre illustration provient d’une série de photographies effectuées à Caramany par Jacques Laurens, membre du Groupement "Ornithologique du Roussillon" (GOR) qui nous a aimablement autorisés à les reproduire. Elle fait apparaître un individu mâle (images supérieures) et sa femelle (images inférieures) rapportant de la nourriture à leur progéniture.

Site du « GOR »:
http://gorperpignan

Je recommande également la consultation de la plaquette téléchargeable.