Vous souhaitez participer aux activités de l'association ?
Poser une question ?
Contribuer sur le site ?

Contactez-nous !

Nous vous recommandons quelques sites voisins.

Visitez-les !

Nouveauté sur le site :

Galerie de photos

Caramany, le Pari du Lac

" FLASH INFO AGLY " débits, niveaux, alertes crues.

(Informations en temps réel).

Cliquer ici

Les Prévisions météo de Caramany

Consultez les sur notre site

Envoyez-nous vos photos

Nous les publierons sur ce site

En savoir plus

Cliquez sur le menu "Revue de presse":

Retrouvez les articles sur Caramany

Nos dernières publications:

La surprise de l'été 40

La France est en guerre depuis le mois de septembre 1939. Le 10 mai 1940, l'armée allemande lance une grande offensive. Caramany s'apprête à vivre son premier été de guerre alors que des Carmagnols mobilisés sont déjà prisonniers, mais une surprise attend les habitants.

Lire la suite...

De la feuille de parchemin au cahier d'écolier (deuxième partie)

Avec la mise en place de citoyens représentatifs, la nécessité de maîtriser lecture et écriture s'accentue. Aux régents succèderont les instituteurs et à la loi Guizot, les lois Jules Ferry. L'école de la République ouvira l'instruction à tous les enfants de Caramany.

Lire la suite...

Les années en "1": de 1791 à 1881

Au cours de ce XIX ème siècle, imposées par les changements de régime, les prestations de serment succèdent aux prestations de serment. C'est aussi la cause d'un certain nombre de remplacements de maires plus ou moins marqués politiquement. En parallèle, les oppositions maire-curé sont nombreuses

Lire la suite...

De la feuille de parchemin au cahier d'écolier (première partie)

signature du curé MontferrandEnfants de Caramany, tous formés par l'école publique et laïque, nous aurions peut-être tendance à penser que la rencontre des Carmagnols avec la lecture, l'écriture et le calcul remontent à l'époque de Jules Ferry et à ses célèbres lois de 1881 et 1882.

Pour la plupart d'entre eux, ce fut le cas...

Lire la suite...

Maladies, accidents, tragédies n'épargnaient pas nos ancêtres

entrée du châteauDes siècles passés, romans et films évoquent surtout la vie, en leurs terres et châteaux de nos rois, princes et autres membres éminents de la noblesse. Peu nous font revivre la vie difficile de nos ancêtres, ces « pauvre Martin » comme les ont appelés Georges Brassens et Jean Ferrat1.

 

Lire la suite...