Vous souhaitez participer aux activités de l'association ?
Poser une question ?
Contribuer sur le site ?

Contactez-nous !

Nous vous recommandons quelques sites voisins.

Visitez-les !

Nouveauté sur le site :

Galerie de photos

Caramany, le Pari du Lac

" FLASH INFO AGLY " débits, niveaux, alertes crues.

(Informations en temps réel).

Cliquer ici

Les Prévisions météo de Caramany

Consultez les sur notre site

En savoir plus

Nos dernières publications:

Les actes singuliers du curé Chaluleau

 

Le choeur de l'égliseOriginaire de Fourtou, proche de Bugarach, dans le diocèse de Narbonne, Jean Chaluleau était curé de Trilla lorsque, le 17 janvier 1692, il procède dans la nef de l'église Saint Etienne de Caramaing, en présence des deux marguilliers François Fauré et Pierre Fossat, à l'inhumation du recteur Monsieur Guillaume Lafille.

Lire la suite...

Les années en 7: de 1807 à 1887

signatures Barrière MontferrandCe XIX ème siècle fait passer Caramany du village refermé sur lui même, préoccupé par les problèmes avec son curé et la protection de ses potagers, au village qui désire s'ouvrir sur le département, tout simplement pour se  développer économiquement. Dans les dernières décennies, maires et conseillers se préoccuperont plutôt des routes, du pont sur l'Agly, de l'amélioration du service des postes, de l'installation du télégraphe.

Lire la suite...

La croix du cimetière sentinelle de l'Histoire

Gros plan sur la croixElle fait tellement partie du décor qu'elle passe presque inaperçue. Peut-être même n'avez vous jamais remarqué cette croix latine d'un mètre cinquante de haut, scellée sur le mur Est et qui semble veiller à la fois sur les deux terrasses du cimetière ?

Elle est rouillée, grossièrement forgée mais n'en est pas pour autant banale :

Lire la suite...

Caramany et ses seigneurs - 3ème partie

le châteauY a t-il un lien de parenté entre les Caramany et les Mauléon ?

En 2009, dans mon premier article sur François Savary de Mauléon-Narbonne, je m'étais interrogé sur les origines de sa mère Suzanne Françoise de Roger de Caramaing. Ce n'était pas par elle mais par les de Vivier de Lansac que les Caramany et les Mauléon étaient parents.

Lire la suite...

Caramany et ses seigneurs - 2ème partie

Le sort de Caramany reste lié à celui des d'Aniort pendant plus d'un siècle. Si de nombreux dénombrements le prouvent, ils contribuent paradoxalement à une certaine confusion, car non seulement les branches généalogiques des d'Aniort sont nombreuses, mais en plus elles gèrent leurs domaines en indivision.

Essayons malgré tout d'y voir un peu clair.

Lire la suite...

Actualité de l'association

Walid ben Selim en Concert.

Ce 13 aout 2017, à 21 heures, plus de 120 personnes serraient leurs coudes dans notre église Saint Etienne pour assister à un concert que donnaient Walid Ben Selim et son ensemble acoustique. Les Carmagnols admiratifs du talent de celui qui est devenu le plus médiatique et célèbre d’entre eux ont partagé leur plaisir avec bon nombre de vacanciers.
Aux antipodes de l'ambiance "électro" de son groupe "N3rdistan" qui enflamme le public sur de grandes scènes (le Printemps de Bourges, Live ICF Casablanca, Agadir etc...) ou d'autres scènes locales plus modestes comme Saint Paul de Fenouillet, Perpignan, Pia, Walid Ben Selim nous a offert un concert empreint de poésie et d'invitations à la méditation, en parfaite adéquation avec le cadre intimiste de l'église Saint Etienne.
Il nous a proposé des textes d'un grand auteur arabe du XIIIème siècle évoquant la paix, l'amour et défendant un message d'universalité à travers des phrases simples remplies de richesses et de sonorités qui ont transporté le public pendant une heure. La majorité des spectateurs ne comprenait pas la langue arabe, mais l’interprétation des musiciens et les timbres des instruments traditionnels soutenaient une exceptionnelle présence scénique de Walid dont la seule voix nous a permis à tous de dépasser la barrière linguistique pour simplement ressentir les message d’universalité que véhiculaient ces poèmes.
Le groupe a reçu une standing ovation chaleureuse comme l'église Saint Etienne en a probablement rarement connu.