Vous souhaitez participer aux activités de l'association ?
Poser une question ?
Contribuer sur le site ?

Contactez-nous !

Nous vous recommandons quelques sites voisins.

Visitez-les !

Nouveauté sur le site :

Galerie de photos

Journal de bord

Cette chronique témoigne des activités passées de notre association entre 2007 et l'été 2018.

 

Fenouillet et les gorges de Sant Jaume

9 randonneurs dont 7 qui allaient découvrir pour la première fois les fameuses gorges de Sant Jaume. Après une bonne heure de marche dans les bois d’où l’on découvre une belle vue sur les ruines de castel Fizel, le GR nous a conduits jusqu’à l’aire d’accueil du petit lac pour une halte réparatrice. Ensuite, direction le château de Sabarta, coup d’œil magnifique sur le château saint Pierre, ancien logis des vicomtes de Fenouillet, suzerain des seigneurs de Caramany.

La traversée du hameau de la Vialasse , puis de celui des Nautes (Fenouillet est en fait une commune composée de cinq hameaux) une fois effectuée, nous nous retrouvons devant une passerelle en béton, c’est le début des gorges. Le sentier bien ombragé passe d’une rive à l’autre au gré des petits ponts bien aménagés. La profondeur des gorges et la proximité du cours d’eau toujours visible, toujours audible, transmettent une sensation de fraîcheur tout au long du parcours. C’est un plaisir de marcher dans un tel site. La sortie n’arrive que trop tôt et nous ramène près de Notre dame de Laval.

De l’avis de tous, à maintenir sur les programmes futurs.

Chaud, chaud, les balcons du lac de Caramany !

Le plan d'eau depuis les balcons du lac5h30 de marche, 17 km d’un parcours autour de la « tête » du barrage où les points de vue changent tout le temps, l’itinéraire de ce dimanche a été apprécié.

Il comporte toutefois de nombreux passages sur piste goudronnée, et le fait qu’il ait coïncidé avec la première journée d’une vague de chaleur (près de 30° dès midi) a pesé sur les jambes de nos marcheurs dont les réserves d’eau ont été vite épuisées.

A reprogrammer pour son intérêt mais bien plus tôt dans la saison.

Emotions au programme: promenade des ainés

la fontaineAprès la traditionnelle mise en jambe du mois de mai sur le chemin de la Dout, la sortie de juin à la fontaine de «Mate l’oliu» a connu un beau succès.18 Carmagnols sont venus revoir pour certains et découvrir pour d’autres ce site autrefois bien caché, au fin fond de la forêt de Baldherbe, à deux heures de marche du village. Même si la piste DFCI construite ces dernières années l’a maladroitement privée de son intimité, le charme de la fontaine a quand même opéré.

L’histoire du jeune Edmond Chauvet racontée par Francis Caillens, la tranquillité et l’ombre reposante de l’endroit ont fait, aux dires des participants, que l’on n’a pas vu le temps passer.

Vers 18 heures, il était pourtant temps de rentrer et d’admirer la vue sur le lac de Caramany, la colline de la Bade et toutes les hauteurs de notre Fenouillèdes.

Les visages radieux, la convivialité qui régnait sont autant de récompenses pour le Pari du lac et d’encouragements à poursuivre.

Après-midi jeux

La journée était chaude, la fraîcheur de la salle des fêtes a certainement attiré les adhérents pour cette dernière séance avant l’été.

Les dames étaient nombreuses autour du scrabble, du jeu de dames (bien sûr) et du rami. Les amateurs de belote étaient là aussi, mais contrairement à la fois précédente, ce sont les enfants qui étaient les plus nombreux, occupant trois tables de jeux et profitant du copieux goûter. 26 participants en tout qui ont passé une belle après-midi.


Prochain rendez vous après les vendanges pour une soirée contes.

Randonnée à Planèzes

« A la découverte du vignoble », c’est ainsi que s’intitule la randonnée effectuée par les marcheurs de l’association, ce dimanche 17 mai.

Et quel vignoble, puisqu’il s’agit des vignes de Planèzes et Rasiguères d’où sont issus le fameux rosé et le muscat de Trémoine. !

La tour de TrémoinesMais ce n’est pas le seul intérêt de ce circuit, qui nous a aussi conduit vers les anciennes mines de fer et leurs galeries abandonnées. Nous étions alors dans la zone de protection de l’aigle de Bonelli. Un point de vue magnifique sur la vallée et sur le château de Trémoine (tour plus enceinte) que l’on n’a pas l’habitude de voir côté nord.

Après la traversée sans danger du ruisseau du même nom, à l’endroit abrité où étaient installés les baraquements des mineurs, puis la traversée de Rasiguères, nous sommes revenus à Planèzes en longeant notre chère Agly dont le débit est au maximum, pour terminer, circuit du vignoble oblige, par le conservatoire de cépages plantés sur le toit de la cave coopérative. Nous avons pu aussi contempler la  « chapelle » saint Pierre, assurément église du village d’autrefois, qui pourrait être le départ d’une balade 2010, « de saint Pierre à saint Martin ».

De l’avis de tous, un circuit facile et agréable, d’autant plus que cette année la végétation est dense et odorante et la rivière bien présente.

Balade autour d'Ansignan

le viaduc romainAverse dans la nuit, temps très nuageux et météo pessimiste, il fallait être motivé pour participer à la balade ce dimanche là, mais ce n’était pas suffisant pour nous dissuader de partir. Petite précaution (qui a été fort sage) tout de même, la randonnée de 4 heures prévue sur la Tourèze a été mise en réserve et c’est un petit circuit autour d’Ansignan qui a été retenu collectivement.
Parking devant l’ancienne cave coopérative et direction l’aqueduc viaduc toujours en fonctionnement, que l’on ne se lasse pas d’admirer.

A travers les vignes, nous avons rejoint le site du moulin avec son ancienne église, puis le plan d’eau sur la Desix où le premières gouttes se sont fait sentir. Et c’est donc sous un temps très humide, d’après nos amis Guy et Françoise du Calvados, sous une pluie fine et de plus en plus forte d’après les autres, que nous avons rejoint la porte romane et le haut du village. La température s’étant bien abaissée, le groupe s’est réchauffé autour d’un bon café chaud.